0

Des personnes en Afrique sont infectées par le virus C, une infection virale qui attaque le foie.

L’hépatite C se propage lorsque le sang d’une personne infectée par le virus de l’hépatite C pénètre dans le corps d’une autre personne. L’hépatite C est plus contagieuse que le VIH et peut durer 4 jours en dehors du corps.

Comment l'hépatite C se propage-t-elle ?

Rapports sexuels sans préservatif. Les risques sexuels augmentent avec des rapports qui endommagent les parois vaginales ou anales, ou lorsqu'une personne a une autre maladie sexuellement transmissible telle que le VIH.

Transmission mère à enfant à la naissance.

Se faire tatouer ou percer le corps avec un équipement non stérile*.

Partager le matériel d'injection des drogues

Transfusions de sang ou de produits sanguins qui ont eu lieu avant 1992.

Interventions médicales ou dentaires non stériles. Non stérile signifie non dépourvu de tout organisme vivant. Les choses peuvent sembler propres, sans toutefois être stériles.

Quelles sont les phases de l'infection ?

L’hépatite C est décrite en termes d’infection aigüe et chronique.

Aigüe se rapporte aux six premiers mois après l’infection. Peu de gens présentent des symptômes manifestes pendant cette phase.

Beaucoup de personnes infectées par l’hépatite C développent une infection chronique (à long terme). Certaines personnes réussissent à ‘éliminer’ (éradiquer) le virus pendant la phase aigüe et ne sont plus atteintes par l’hépatite C par la suite.

Au fil du temps, l’hépatite C chronique peut causer de graves problèmes de santé y compris une inflammation du foie et la scarification, une insuffisance hépatique et un cancer du foie.

Comment savoir si je suis atteint par l'hépatite C ?

Faire des examens est le seul moyen de connaitre votre statut de l’hépatite C. Beaucoup de personnes avec une hépatite C ne savent pas qu’elles sont infectées parce qu’elles ne présentent aucun symptôme. Des analyses de sang sont nécessaires pour évaluer l’infection à l’hépatite C.

Le dépistage des anticorps est utilisé pour savoir si une personne a été infectée à l’hépatite C. Des résultats d’examens positifs ne signifient pas que vous êtes encore infecté. Cela ne révèle pas si vous développerez une hépatite C chronique. Un dépistage des anticorps positif devrait être suivi d’un dépistage de diagnostics moléculaires (par exemple PCR), pour fournir ces informations. Le test PCR montre si le virus est encore dans votre corps. Il peut également détecter la quantité de virus présente dans votre sang. Si les résultats du test sont positifs, un autre test déterminera le type d’infection à l’hépatite C, appelé le génotype.

Le test du génotype permet de déterminer quels génotypes vous avez. Cela aide à déterminer le type de traitement dont vous avez besoin.

Si une personne est ‘positive’ pour une maladie infectieuse telle que l’hépatite virale, cela signifie que le test a détecté la présence du virus dans son corps. Si une personne est ‘négative’ pour une maladie, cela signifie que le test n’a pas détecté le virus dans son corps.

Puis-je être vacciné ?

Non. Il n’y a actuellement aucun vaccin contre l’hépatite C.

Y-a-t-il un remède ?

L’hépatite C peut être guérie pour la plupart des individus.

Il est très important de terminer le traitement si vous l’avez commencé. Si les médicaments ne sont pas pris correctement, cela peut entrainer le développement d’une résistance aux médicaments du traitement de l’hépatite C.

En cas de guérison, il est possible d’être de nouveau infecté, il est donc important de prévenir une future infection.