0

Des personnes en Afrique sont infectées par le virus B, une infection virale qui attaque le foie.

L’hépatite B se propage lorsque le sang ou les fluides corporels d’une personne infectée par l’hépatite B pénètrent dans le corps d’une autre personne. Le virus est 100 plus contagieux que le VIH et peut durer jusqu’à 7 jours à l’extérieur du corps.

Comment l'hépatite B se propage-t-elle ?

Des rapports sexuels sans préservatif. Les risques sexuels sont augmentés avec les rapports qui endommagent les parois vaginales ou anales, ou si l'un des partenaires est atteint d'une autre maladie sexuellement transmissible telle que le VIH.

Partager les accessoires d'hygiène personnelle, tels que les brosses à dents, les rasoirs et les coupe-ongles.

Transmission mère à enfant à la naissance.

Se faire tatouer ou percer le corps avec du matériel non stérile*.

*Non stérile signifie qui n’est pas dépourvu de tout organisme vivant. Certaines choses peuvent sembler propres, sans toutefois être stériles.

Quelles sont les phases de l'infection ?

L’hépatite B est décrite en termes d’infection aigüe et chronique.

Aigüe se rapporte aux six premierss mois après avoir été infecté. Les symptômes peuvent se développer pendant cette phase, mais pas toujours. Si l’hépatite B est contractée pendant l’enfance, il n’y a en général aucun symptôme et un risque élevé de développer une infection chronique.

La plupart des adultes réussissent à “éliminer” (éradiquer) le virus pendant la phase aigüe et ne sont plus infectés par l’hépatite par la suite. D’autres adultes développent une infection chronique (à long terme). Au fil du temps, cela peut entraîner de graves problèmes de santé y compris une inflammation du foie et la scarification, une insuffisance hépatique et un cancer du foie.

Les symptômes, s’ils apparaissent, sont les mêmes pour les deux phases.

Comment savoir si j'ai une hépatite B ?

Les tests sont le seul moyen de savoir si vous êtes atteint par l’hépatite B.

Les examens sanguins sont nécessaires pour évaluer l’infection par l’hépatite B.

De nombreuses personnes atteintes par le virus de l’hépatite B ne savent pas si elles sont infectées parce qu’elles ne présentent aucun symptôme.

Les tests des anticorps peuvent révéler si des personnes ont été déjà été vaccinées, ou infectées par l’hépatite B. Les analyses d’antigènes peuvent révéler si vous êtes actuellement atteint par l’hépatite B.

Un antigène est tout ce qui peut entraîner le corps à susciter une réponse immunitaire pour vous garder en bonne santé.

Puis-je être vacciné ?

Oui. 

La vaccination peut vous protéger contre la transmission de l’hépatite B. Pour les adultes, le vaccin de l’hépatite B est administré sous forme d’une série de 3 injections sur une période de 3 ou 6 mois. Toutes les trois injections sont nécessaires pour une protection intégrale. Les rappels, après un an, sont parfois recommandés.

Y-a-t-il un remède ?

L’hépatite B chronique est très difficile à guérir avec les médicaments actuels, et le traitement dure en général toute la vie. Cependant, la thérapie antivirale peut gérer les effets de l’infection et prévenir le développement de complications telles qu’une inflammation du foie et la scarification, et une insuffisance hépatique. Elle permet également de réduire les risques d’un cancer du foie.

Tous les patients atteints avec l’hépatite B doivent être surveillés, toute leur vie, mais la nécessité d’une thérapie et quel type de thérapie sont déterminés par la phase de l’infection à l’hépatite B chronique et l’état de santé de l’individu.

Il est très important de suivre son traitement tel que prescrit par votre professionnel de la santé. L’arrêt du traitement peut causer une reprise de l’infection. Si les médicaments ne sont pas pris tout le temps, cela peut développer une infection à l’hépatite B qui résiste aux médicaments.

Être malade avec plus d’un virus peut aggraver votre état plus vite.