Qu'est-ce que l'hépatite ?

L’hépatite signifie une inflammation du foie.

Le foie est un organe vital. Il décompose des substances nocives qui pénètrent dans le corps, telles que les drogues, les médicaments et l’alcool. Il stocke des substances telles que les vitamines, et les libère à mesure que votre corps en a besoin. Il produit des protéines qui aident votre corps à fonctionner correctement, telles que celles qui contribuent à la cicatrisation des plaies. Lorsque le foie est enflammé ou endommagé, son fonctionnement peut être affecté.

L’hépatite peut être causée par une consommation excessive d’alcool, les toxines, les médicaments et certaines conditions médicales. Cependant, l’hépatite est le plus souvent causée par un virus. Les types les plus communs d’hépatite virale sont appelés A, B et C. Ce site couvre les hépatites B et C.

L’hépatite B est également appelée hep B ou VHB et l’hépatite C, hep C ou VHC.

Quels sont les symptômes ?

Si des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure :

Fièvre

Perte de l'appétit

Peau et yeux jaunes

Fatigue

Perte de poids

Selles pâles, urine foncée

Etat maladif/vomissements

Articulations douloureuses

Douleur à l'estomac

Comment le virus se propage-t-il ?

L’hépatite B se propage lorsque le sang ou les fluides corporels d’une personne infectée par le virus de l’hépatite B pénètrent dans le corps d’une autre personne. Le virus est 100 fois plus contagieux que le VIH et peut durer jusqu’à 7 jours en dehors du corps. Cliquez ici pour de plus amples informations sur le virus B.

L’hépatite C se propage lorsque le sang d’une personne infectée par le virus de l’hépatite C pénètre dans le corps d’une autre personne. L’hépatite C est plus contagieuse que le VIH et peut durer jusqu’à 4 jours en dehors du corps. Cliquez ici pour de plus amples informations sur le virus C.

Que faire si les résultats des tests sont positifs ?

  • Recherchez une assistance médicale
  • Prenez soin de votre foie
  • Encouragez votre/vos partenaire/s sexuel/s à se faire examiner et, si applicable, se faire vacciner.
  • Veillez à ne pas propager l'infection
  • Veillez à ne pas contracter d'autres maladies ou souches d'hépatites parce que souffrir de plus d'un virus de l'hépatite peut vous rendre plus malade, plus vite.

‘Contracter’ le virus de l’hépatite signifie qu’une personne qui n’est pas infectée peut ‘attraper’ le virus en entrant en contact avec une personne qui est infectée.

Que se passe-t-il si je suis atteint par le VIH et l'hépatite virale ?

Lorsqu’une personne est atteinte par le VIH et l’hépatite virale, son corps a beaucoup plus de difficultés à combattre les virus. Cela signifie qu’elle est plus susceptible de développer une infection chronique et des complications :

  • L'inflammation du foie et la scarification (appelée la cirrhose)
  • L'insuffisance hépatique
  • Le cancer du foie

Si vous êtes atteint par le VIH et l’hépatite virale, il est important de commencer un traitement ARV le plus tôt possible, pendant toute votre vie.

Comment protéger mon foie ?

Si vous êtes atteint par l’hépatite, vous devez prendre particulièrement soin de votre foie.

L'alcool augmente les risques de développer des complications de cirrhose et d'insuffisance hépatique. Evitez ou réduisez votre consommation autant que possible.

Les médicaments peuvent endommager le foie. Les amphétamines (y compris tik, la cocaïne), GHB et l'héroine peuvent particulièrement nuire au foie. Evitez ou réduisez votre consommation autant que possible, ou optez pour un médicament moins nocif pour le foie.

Utilisez toujours les médicaments, y compris des analgésiques, conformément à l'ordonnance. Les médicaments se décomposent en général dans le foie et la prise d'une dose incorrecte peut nuire à votre foie. Evitez ou réduisez votre consommation autant que possible.

Essayez d'être en meilleur état de santé possible. Assez de sommeil, d'exercice, boire beaucoup d'eau, et des aliments nutritifs aident votre corps à combattre l'infection.

Si vous êtes en surpoids, essayez de perdre du poids. Être en surpoids peut entraîner une stéatose hépatique et du diabète, tous deux étant nocifs pour votre foie.

Méfiez-vous des 'toniques' ou des 'boosters' pour le foie en vente libre sans avoir consulté votre professionnel de la santé pour vous assurer qu'ils ne sont pas dangereux pour vous.

Comment protéger mon partenaire ?

Ayez des rapports sexuels protégés

Si vous êtes atteint par l'hépatite, utilisez des préservatifs et un lubrifiant avec votre/vos partenaire/s sexuels pour réduire considérablement les risques de transmission. Utiliser un lubrifiant est particulièrement important pour le sexe anal.

Recevez un traitement adapté

Le traitement de l'hépatite B ou C permet de réduire les risques de transmettre l'infection par les rapports sexuels.

Se faire dépisté

Encouragez vos partenaires sexuels à procéder à une analyse de sang pour l'hépatite B et C.

Faites-vous vacciner

Si les résultats des examens de votre partenaire sont négatifs pour l'hépatite B, il peut être vacciné pour se protéger contre le virus.

Protégez-vous si vous vous droguez

Les virus de l’hépatite B et C sont très contagieux et peuvent facilement se propager lorsqu’une personne entre en contact avec des surfaces, du matériel, ou des objets qui sont contaminés par du sang infecté, même en petite quantité invisible.

Les personnes qui se droguent peuvent contracter le VIH, l’hépatite B et C par :

des aiguilles et des seringues

Le partage ou la réutilisation d'aiguilles et de seringues augmentent les risques de propager le VIH, l'hépatite B et l'hépatite C. Les seringues avec des aiguilles détachables augmentent davantage ces risques parce qu'elles peuvent retenir plus de sang après leur utilisation que les seringues avec des aiguilles fixées. Si vous injectez des drogues, veillez à toujours avoir sur vous vos propres aiguilles, nouvelles et propres et à ne pas les partager.

Matériel de préparation

Tout l'équipement, tel que les cuiseurs, les cotons, l'eau, les cordons, et les tiges d'alcool attrapent facilement ces infections et les propagent. Veillez à toujours avoir sur vous votre propre matériel et à ne pas le partager.

Autre matériel de consommation de drogues

Des pipes pour le crack, des pailles et tout autre matériel qui peut également transmettre les virus de l'hépatite. Utilisez toujours votre propre matériel et ne le partagez pas.

Les doigts

Les doigts qui entrent en contact avec le sang infecté peuvent propager l'hépatite B et l'hépatite C. Le sang sur les doigts et les mains peut infecter la zone de l'injection, les cotons, les cordons et les tiges.

Protégez-vous si vous injectez des drogues.

Le meilleur moyen de prévenir l’hépatite virale est d’arrêter d’injecter. Passez à des drogues à fumer, ou consommez des opioïdes-une thérapie de substitution pouvant réduire les risques d’hépatite C.

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas arrêter les drogues par injection, vous pouvez prendre plusieurs mesures pour réduire les risques d’infection.

Veillez à toujours utiliser des aiguilles, des seringues et un équipement stériles (nouveaux) - des cuiseurs, des cotons, de l'eau, des cordons et des tiges d'alcool - à chaque injection.

Aménagez une surface propre avant de poser votre matériel d'injection.

Ne divisez pas et ne partagez pas les drogues en utilisant un matériel qui a déjà été utilisé.

Lavez-vous bien les mains au savon et à l'eau avant et après l'injection pour supprimer le sang ou les microbes.

Nettoyez la zone de l'injection avec de l'alcool ou du savon et de l'eau avant l'injection. Exercez une pression sur la zone de l'injection avec une compresse stérile pour arrêter les saignements après l'injection. N'utilisez pas une tige d'alcool si le saignement continue.

N'injectez pas une autre personne. Ne manipulez que votre propre matériel. Si vous injectez avec d'autres personnes, séparez votre matériel des autres pour éviter un partage involontaire.

Disposez de vos aiguilles usagées de façon sûre en les jetant dans un site de décharge d'aiguilles.

Le nettoyage ne tue pas les virus de l’hépatite C et B.

Décolorer, bouillir, brûler ou utiliser des liquides de nettoyage, de l’alcool, du peroxyde ne tuera pas le virus de l’hépatite B et C. Il est préférable de ne pas essayer de stériliser du matériel pour consommation de drogues. Veillez à toujours avoir sur vous votre propre matériel et à ne pas le partager.